…a rencontré l’an dernier le fondateur et programmateur du festival, Blaise Merlin, pour discuter de la genèse du festival, du verbe comme « matière accueillante et parlante », de la découverte d’Edouard Glissant et de la nécessaire folie éclairée qui guide le festival.

À (re)lire ici